Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation


15/07/2020| Le programme Interreg Euregio Meuse-Rhin (EMR) investit 4,55 millions € de moyens FEDER pour faire face aux conséquences de la crise COVID-19.

Communiqué de presse 10/07/2020

Interreg A, le programme transfrontalier de subvention de l'Union européenne, est mis en œuvre dans l'Euregio Meuse-Rhin par une coopération de 13 partenaires régionaux. Dans le contexte de la crise persistante liée au COVID-19, le programme Interreg Euregio Meuse-Rhin (EMR) a lancé un appel à projets spécifique. Cet appel était ouvert aux initiatives axées sur l'approche de la crise dans le cadre de la pandémie COVID-19 dans les secteurs de la santé, des services publics et de sécurité, de l'administration publique et des services sociaux. 5 projets ont été sélectionnés pour mieux armer la région frontalière contre la pandémie COVID-19.

4,55 millions € pour 5 projets COVID-19

« Au vu de la nécessité de soutien urgent, cet appel était ouvert pendant une période limitée, le programme mettait à disposition un taux de soutien élevé de 90 % de moyens FEDER (Fonds européen de développement régional) et il suffisait de soumettre un seul formulaire de demande simplifié.  Nous avons pu ainsi réagir rapidement aux suites de la crise COVID-19 », déclare David Grzegorzewski, président du Comité de Suivi Interreg EMR.

Parmi les demandes introduites, les 13 partenaires ont sélectionné 5 projets pour un montant total de 4,55 millions € FEDER.   Le développement de ces projets permettra à l'Euregio d'être mieux armée pour s'attaquer plus efficacement à l'échelle transfrontalière à la propagation d'une pandémie.

Centre eurégional pour les équipements de protection

Mark Vos, coordinateur Interreg EMR : « Les projets réaliseront notamment plusieurs études pour mieux assurer le suivi des conséquences de la pandémie pour les personnes vulnérables, mais aussi pour mieux évaluer les capacités en termes de lits de soins intensifs ou l'influence de l'approche nationale dans la région frontalière afin de déployer des mesures adaptées. En outre, un Centre eurégional pour l'acquisition d'équipements de protection sera créé avec des capacités de tests et il sera investi dans la collecte automatisée de données pour ajuster les traitements médicaux et adapter les stratégies. »

Les 5 projets COVID-19 suivants seront lancés:

  • wearIT4COVID : réalisation d'un système de surveillance portable en temps réel des patients COVID-19
  • CoDaP : élaboration de directives transfrontalières de traitement consensuelles, mise en place d'une plateforme de données COVID-19 pour anticiper une nouvelle vague, une étude visant à améliorer les directives cliniques et mise en place d'une infrastructure informatique efficace et sécurisée.
  • CORESIL : le développement d’une offre cohérente pour renforcer l'autonomie des personnes vulnérables et leur rétablissement naturel.
  • euPrevent COVID : comprendre l'impact de COVID-19 sur l'Euregio en étudiant la prévalence des anticorps chez les individus de la région.
  • Pandemric : renforcer la coopération au sein de l'Euregio pour faire face à des crises majeures telles que la COVID-19, y compris l'échange d'informations, la coopération entre les services de soins intensifs et l'examen des aspects juridiques du transport transfrontalier en ambulance. En outre, un système d'alerte précoce et un centre d'achat collectif d'équipements de protection sont également en cours de développement.

 

Commission européenne

« Au nom de la Commission européenne, je souhaite féliciter le programme Interreg Euregio Meuse-Rhin (EMR) pour avoir organisé un appel à projets spécifique au COVID afin de promouvoir la capacité de réaction à la crise au profit des Européens qui vivent le long des frontières belges, allemandes et néerlandaises. La sélection de 5 projets fructueux au sein du Comité de Suivi du 3 juillet 2020 est un bel exemple de la manière dont nos programmes peuvent répondre rapidement et concrètement à la crise en mettant sur pied des actions axées sur les hommes afin de renforcer la coopération au-delà des frontières et de simplifier les problèmes auxquels sont confrontés nos citoyens, » déclare Marc Lemaître, directeur-général, DG Politique régionale et urbaine, Commission européenne.

96 millions € de moyens européens pour stimuler la coopération transfrontalière

Interreg EMR dépasse les frontières en rendant possible la coopération entre les régions de différents pays. Nous investissons dans des projets en rapport avec l’innovation, l'économie, l'inclusion sociale ainsi que la formation et la cohésion territoriale. En stimulant la coopération transfrontalière, nous renforçons le tissu socio-économique dans la région frontalière située entre la Belgique, l'Allemagne et les Pays-Bas.

Informations sur les 5 projets

 

 

Note pour la rédaction :

Pour plus d'informations sur ce communiqué de presse, veuillez contacter Mark Vos (coordinateur) du bureau d'Interreg V-A Euregio Meuse-Rhin, Limburglaan 10, NL-6229 GA Maastricht, mrp.vos@prvlimburg.nl. Joignable par téléphone au +31 646 624 792.

  
share
   
 

06/07/2020| Bilan annuel 2019

 

  
share
   
 

16/06/2020| "In der Krise Köpfe kennen"

 

 

Lorsque nous parlons de crise, la situation actuelle du virus corona et de la maladie Covid-19 résultant de son infection ne peut être durablement surmontée que par une action conjointe et transfrontalière ciblée.
Dans le meilleur des cas, la planification d'urgence et la mise en œuvre opérationnelle devraient s'appuyer l'une sur l'autre. Parmi les nombreuses raisons de coopération et de préparation à la coopération au sein du réseau EMRIC, figurent les préparatifs pour faire face à la propagation des maladies infectieuses.
La propagation rapide de la "crise corona", qui s'est transformée en pandémie, fournit de nombreuses raisons pour des échanges réguliers et un soutien mutuel avec les partenaires de l'EMRIC.
Et chacun des nombreux échanges dans cette situation particulière est basé sur la confiance mutuelle, combinée au respect des décisions prises et mises en œuvre dans l'autre région pour faire face à cette situation difficile. Un échange constant consiste, entre autres, à fournir des informations sur les capacités des hôpitaux locaux, notamment en ce qui concerne les compétences médicales spéciales respectives. Il est également très important d'échanger des informations sur la situation aux frontières nationales, car cela est d'une grande importance non seulement pour les navetteurs de tous les secteurs, mais aussi pour un éventuel déploiement commun.
Dans ce contexte, il a également été possible de déterminer très tôt quelles informations pouvaient être communiquées dans les différents pays pour les personnes entrant dans le pays, par exemple au moyen d'une signalisation appropriée. En outre, le réseau EMRIC permet de recevoir les communiqués et articles de presse des pays voisins via les centres de crise afin de pouvoir les transmettre aux médias locaux, et inversement communiquer de manière ciblée vers la presse voisine.
Grâce à cette étroite coordination et à l'échange constant d'informations, nous sommes en mesure de tenir compte des préoccupations de nos voisins et partenaires dans nos propres décisions. Dans cette situation de crise, qui se caractérise par un haut degré de dynamisme et une prise de décision rapide, il est extrêmement précieux que nous connaissions personnellement les acteurs depuis de nombreuses années et que nous ayons acquis une profonde confiance dans nos relations avec eux.
La "situation corona" prouve une fois de plus combien il est utile de "connaître les têtes" en periode de crise et de savoir comment atteindre ces "têtes". EMRIC prouve une fois de plus l'importance élémentaire de vivre l'idée européenne dans le voisinage immédiat !

Texte: Herr. B. Gessmann, Stellvertretender Leiter der Feuerwehr Aachen (EMRIC-Partner)

Photo: Le texte de ces panneaux, qui se trouvaient le long de toute la frontière germano-néerlandaise, est une coproduction de la liaison EMRIC et de la Feuerwehr Stadt Aachen.

 

  
share
   
 

03/06/2020| Document assouplissement mesures COVID-19

 

Puisque les Pays-Bas, la Belgique et l'Allemagne (et de nombreux autres pays) sont entrés dans une phase où les mesures imposées par COVID-19 sont lentement assouplies ou libérées, le bureau EMRIC a établi un aperçu des sorties. Dans cet aperçu, les différences entre les pays ont été rendues visibles au fil du temps. Les éventuelles conséquences transfrontalières de ces différences dans les pays peuvent donc être évaluées par secteur. 

Le document intégral peut être consulté via le lien suivant: http://resolveuid/2a9d755719c84949952622b16d6321a3

 

  
share
   
 

18/03/2020| Le bureau EMRIC en tant que liaison au sein de l'Euregio Meuse-Rhin

 

Une des tâches principales du bureau EMRIC est de connecter les personnes et les organisations au sein de la coopération EMRIC et avec d'autres partenaires ayant des tâches de sécurité. Cette tâche de liaison est généralement effectuée dans la phase froide, mais aussi dans la phase chaude. Actuellement, le bureau EMRIC s'occupe quotidiennement de ces activités de liaison. Maintenant que, suite à la crise corona, toutes les organisations au sein du partenariat EMRIC sont très occupées avec des tâches essentielles dans leurs propres pays et leurs organisations et que la structure des réunions régulières d’EMRIC est donc temporairement "en attente", le bureau EMRIC ne se repose pas. Immédiatement après la détection des premiers cas d'infection dans l'Euregio Meuse-Rhin, le personnel du bureau EMRIC a été demandé d'agir en tant que liaison et de diffuser les informations pertinentes aux partenaires d’EMRIC selon les procédures convenues. Cela a conduit à la nécessité d'un aperçu comparatif quotidien de la situation et des mesures prises en Belgique, aux Pays-Bas et en Allemagne. Ce document de synthèse est mis à jour quotidiennement et distribué aux partenaires d’EMRIC et aux organisations liées. Entre-temps, les partenaires d’EMRIC consultent quotidiennement le bureau EMRIC au sujet des scénarios et des mesures qui évoluent rapidement, ainsi que des questions et des difficultés (transfrontaliers) qui se présentent.

  
share
   
 

11/02/2020| La journée européenne du 112 et la région frontalière Allemagne- Belgique- Pays-Bas

 

On dit parfois que l'Europe prend forme dans les régions frontalières, et c'est vrai dans une certaine mesure. La coopération européenne et les accords conclus par les pays européens, mais aussi et surtout les accords qui ne sont pas conclus, ont un impact direct sur les régions frontalières. Dans les régions frontalières, telles que l'Eurégio Meuse-Rhin, on se rend compte chaque jour de ce que signifie vivre à proximité de pays étrangers.
 
Cela vaut également et surtout pour les services d'urgence, qu'il s'agisse des pompiers ou de l’aide médicale urgente.
 
Grâce à la collaboration EMRIC (www.emric.info), les citoyens de cette région frontalière sont également aidés le plus rapidement possible lorsqu'ils sont dans le besoin. Vous direz : "C'est évident, n'est-ce pas ?" Vous avez raison. Ça devrait être le cas. Dans une région frontalière, il existe cependant quelques particularités que vous ne rencontrerez pas au milieu du pays.
 
Par exemple, lorsque vous appelez le 112 dans une zone frontalière, vous pouvez tomber sur une centrale d’alerte étrangère. Dans notre région, il peut s'agir d'une centrale d’alerte allemande, néerlandaise ou belge et on peut d'abord vous parler en néerlandais, en allemand ou en français. Heureusement, ce problème est rapidement résolu, car grâce à des années de collaboration entre les centrales d’urgences 112, la centrale 112 de la zone où vous vous trouvez sera rapidement connectée afin de permettre que l’aide soit rapidement envoyée.
 
Il existe également certains endroits dans cette zone frontalière où l'aide étrangère peut arriver plus rapidement. Dans ce cas, l'aide disponible la plus rapide est toujours envoyée de manière prompte et adéquate.

  
share
   
 

10/02/2020| Praktikum bei EMRIC

 

Mein Name ist Daniel Heu und als Brandreferendar der Berufsfeuerwehr Köln absolviere ich zur Zeit die Ausbildung für den höheren feuerwehrtechnischen Dienst. Im Rahmen der Ausbildung habe ich für eine Woche bei EMRIC hospitiert und konnte einen Eindruck über die grenzübergreifende Zusammenarbeit zwischen den Niederlanden, Belgien und Deutschland bekommen.

Während der Woche standen viele unterschiedliche Besprechungen auf der Agenda. Die Bandbreite reichte vom Arbeitskreis CBRN und Tauchen über die Planungen einer grenzübergreifenden EUMED-Übung bis hin zum Treffen der Trägergemeinschaft des Rettungshubschraubers Christoph Europa 1. Beim Blick über die Schulter des Calamiteitencoördinator (ähnlich dem deutschen Lagedienst), konnte ich einen Übersicht über die Arbeit in der Leitstelle Maastricht erhalten. Hier sind Feuerwehr, Rettungsdienst und Polizei unter einem Dach vereint.

Bei allen Treffen habe ich eine große Bereitschaft und Motivation aller beteiligten Organisationen festgestellt. Der Fokus reicht über die Ländergrenzen hinweg und richtet sich auf das große Ganze und die Gemeinschaft. Die Arbeit von EMRIC ist dabei abwechslungsreich, vielfältig, hochinteressant und aus meiner Sicht unverzichtbar. Hier wird Europa tagtäglich gelebt.

Ich bedanke mich bei dem gesamten EMRIC-Team für die hervorragende Betreuung, die herzliche Aufnahme und die spannende Zeit in der Euregio. Ich werde noch gerne und oft an EMRIC zurück denken. Heel erg bedankt!

  

 

  
share
   
 

07/02/2020| Des activités EMRIC

 

La collaboration EMRIC a eu une semaine de réunions très occupée. Le groupe de travail liste des matériaux (photo), ainsi que les groupes de travail CBRN et Plongeurs se sont rencontrés. Ces groupes de travail échangent des connaissances et des expériences, discutent des développements pertinents et cherchent des opportunités pour exercer ensemble. Tout cela afin d'optimiser la coopération transfrontalière. EMRIC était également représenté mercredi dernier lors d'une rencontre de la Trägergemeinschaft Hubschrauber à Simmerath.

  
share
   
 

31/01/2020| EMRIC tableau pluriannuel 2014-2019

 

Nous sommes heureuses de vous présenter aujourd’hui l'aperçu pluriannuel de la période passée 2014-2019. Dans cette fiche d'information, vous pouvez lire les fers de lance de la politique et d'autres thèmes sur lesquels le partenariat EMRIC a travaillé ces dernières années.

  
share
   
 

Séminaire germano-néerlandais sur la cooperation transfrontalière en matière de catastrophe et de gestion de crise

 

EMRIC était bien représenté au séminaire germano-néerlandais sur la coopération transfrontalière en matière de catastrophe et de gestion de crise avec un total de 12 personnes. Plusieurs collègues de la Feuerwehr Stadt Aachen, de la StädteRegion Aachen, de la Bezirksregierung Köln, des sapeurs-pompiers du Zuid-Limburg, du GGD Zuid Limburg et du Kreis Heinsberg (représenté par le bureau EMRIC) ont visité ce séminaire de deux jours qui s'est tenu cette année à l'Institut der Feuerwehr Nordrhein-Westfalen à Münster.

  
share